Une surélévation provocante à Vienne…

Une teinte audacieuse et une volumétrie originale née «de réflexions purement fonctionnelles» caractérisent la surélévation du 25 Spitalgasse livrée en 2003. «J’ai décidé de ne pas rentrer dans les cases. J’ai dessiné une ligne rouge qui délimite la frontière entre l’ancien et le nouveau afin de démontrer qu’il était possible de faire des choses inattendues», explique Heinz Lutter.

A voir :

http://www.lecourrierdelarchitecte.com/popin-album.php?id_article=1633

Share on Facebook
This entry was posted in Surelevation. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>